Menu

portrait de femmes : laure maréchal

Littérairement nôtre

Laure Maréchal

Parce que la diversité des profils contribue à la réussite de l’entreprise, attardons-nous sur la discrète Laure. Passée par Hypokhâgne avant d’être reçue aux concours de Sciences Po Rennes, la Mancelle est une amoureuse des lettres. C’est pourtant une carrière de consultante qu’elle embrassa il y a maintenant 7 ans. Promue Manager en début d’année, la jeune maman s’attache en 2019 à relever de nouveaux défis.

Ses attirances pour le journalisme ou encore la langue espagnole n’ont pas eu raison d’elle. Reçue à Sciences Po, Laure a saisi cette opportunité. « Comprendre, analyser, Sciences Po me permettait d’avoir 4 à 5 ans pour réfléchir et confirmer mes choix professionnels ». Après une première expérience d’un an dans « un petit cabinet plutôt en lobbying », la jeune femme cherchait à intégrer une structure plus grande sans pour autant s’engouffrer dans les géants du conseil. « C’est par hasard que j’ai postulé chez SNCF CONSULTING. Son positionnement me correspondait et l’idée de découvrir un Groupe sur les mobilités me motivait particulièrement ».

Arrivée en février 2013, Laure est désormais manager. « Cela faisait 4 ans que j’étais consultante senior et le passage au grade de manager m’a permis d’évoluer vers un autre rôle, une autre posture et ainsi explorer une autre facette du métier de consultant. C’est responsabilisant et challengeant à la fois ». Depuis 6 ans maintenant, Laure capitalise au fil des missions ses connaissances du Groupe au travers  de projets opérationnels et/ou stratégiques. « Nous avons acquis une vraie confiance de la part de nos clients et je pense que nous sommes maintenant reconnus pour notre expertise à un niveau comparable à d’autres grands cabinets sur le marché, d’autant que beaucoup des consultants viennent de gros cabinets ».

Favoriser les échanges

La taille du cabinet, un peu plus d’une centaine de collaborateurs, facilite les échanges hiérarchiques et permet de proposer des solutions d’organisation du temps de travail adaptées à chacun. Au-delà des fameux entretiens formels, chaque collaborateur est accompagné par un parrain ou une marraine à son arrivée et tout au long de son évolution professionnelle. « Ce système permet de mieux appréhender le poste, de créer un dialogue décomplexé, de parler librement de son ressenti ». Manager et parrain/marraine sont donc deux rôles différents mais complémentaires.

Maman d’une petite fille en 2018, Laure a dû revoir son organisation pour trouver le meilleur équilibre entre vie  pro et vie perso au retour de son congé maternité. « J’étais vraiment contente de retourner travailler mais il faut reprendre ses marques. Ici, nous avons la souplesse nécessaire pour concilier exigence des missions et contraintes personnelles dans mon cas liées à l’arrivée d’un enfant ». Prête à endosser ses nouveaux rôles en « restant soi-même et en se faisant confiance », Laure prouve chaque jour que sa discrétion est une qualité que l’on pourrait lui envier.