Menu

portrait de femmes : anne-rose cantini

8 ans de maturation

ANNE-ROSE CANTINI

Originaire de Corse, Anne-Rose Cantini a effectué la totalité de sa carrière professionnelle chez SNCF CONSULTING.
Entrée en tant que stagiaire, elle a pu progresser, en cadence, tous les trois ans, pour désormais occuper le poste de manager. Cette trentenaire savoure en ce mois d’avril, son huitième anniversaire au sein du cabinet.

« Je suis un bébé SNCF CONSULTING » s’amuse à dire Anne-Rose. Arrivée trois ans après la création de la filiale, la jeune femme a été témoin de l’évolution de l’entreprise aussi bien dans les méthodes de travail que dans son agrandissement.
« Nous étions une trentaine à l’époque, aujourd’hui nous dépassons la centaine de consultants. Aucun des directeurs de missions actuels n’était déjà en place ». La manager n’est pourtant pas la plus ancienne, deux collaborateurs lui ont résisté !

Chez SNCF CONSULTING le turnover est sensiblement le même que dans le reste du secteur. Les sortants intègrent en général le groupe ou s’orientent vers des projets personnels.  A l’heure où la tendance est au changement, Anne-Rose suit un plan de carrière bien à elle. « Je ne ressens pas la moindre lassitude. Nous accompagnons SNCF dans ses défis. Le dynamisme et la richesse des missions sont toujours présents voire plus qu’à mes débuts. Je travaille sur des sujets stratégiques d’envergure nationale sur lesquels je n’aurais pas forcément eu l’opportunité de travailler si j’avais été en poste opérationnel dans le groupe. En changeant de missions tous les trois à quatre mois, j’ai collaboré avec toutes les entités de la SNCF. Il existe un réel équilibre entre nos clients et nous car finalement nous appartenons au même groupe. Nous ne sommes pas dans une logique commerciale mais bien dans une vraie recherche de valeur ajoutée ». Cette vision transverse, ce recul par rapport à l’environnement ferroviaire et ce renouveau permanent cultivent l’envie de challenge de la douce corse.

Sereine au bureau

Manager depuis deux ans, Anne-Rose continue de développer ses compétences. Elle est maintenant en relation directe avec le client et doit « s’intégrer au collectif tout en cadrant une équipe ». Un rôle qui, elle l’affirme, « fait prendre de l’assurance ». Une montée en puissance également due aux formations internes régulières et à « la hiérarchie qui encourage à prendre des responsabilités lorsqu’on a fait ses preuves ».

Il y a plus de trois ans, la jeune manager est devenue maman. Un emploi du temps bousculé, plus chargé, qui n’a pas perturbé Anne-Rose. « Une organisation souple n’est pas incompatible avec l’exigence du travail. Je gère mes journées comme je le souhaite et c’est cet équilibre qui est appréciable ».

Les chemins de fer de Corse

Diplômée de l’EDHEC Nice (Ecole de Commerce), la méditerranéenne au profil marketing a réalisé plusieurs stages qui se sont soldés par des déceptions. « Au bout de six mois j’avais l’impression d’avoir fait le tour du job. Je me suis dit que j’allais m’ennuyer. J’avais besoin de quelque chose où l’on voit différents aspects de l’entreprise ». Attirée par le monde du luxe, c’est finalement un signe du destin qui amena Anne-Rose chez SNCF CONSULTING…

« Lors de ma dernière année d’études, on m’a parlé du milieu du conseil. Je suis alors tombée sur l’annonce du cabinet. Un peu déroutée, je me suis lancée ! ». Elle arrive alors dans une petite structure aux accents de start-up. « J’ai été séduite par le côté plus familial de l’entretien et cette posture de bienveillance plus que jamais d’actualité. Quand on m’a annoncé que la première mission sur laquelle j’allais travailler serait pour les chemins de fer de Corse, je me suis dit que c’était le bon choix ! ». 8 ans plus tard, à en croire son sourire et sa bonne humeur, Anne-Rose s’épanouit pleinement dans l’immeuble Jade de la Plaine Saint Denis.